top of page
Rechercher

LE BOXING BUSINESS 101 : COMPRENDRE LE ´PURSE BID’


Le monde de la boxe professionnelle peut sembler opaque, notamment en ce qui concerne la rémunération des combattants. La boxe étant un sport essentiellement américain, il arrive que certains procédés ne soient pas clairs aux yeux du grand public. C’est le cas du ‘PURSE BID’.


DÉFINITION

Le Purse Bid, nous allons le traduire ici par « L’offre de bourse ». C’est un cas particulier dans le mécanisme de rémunération des boxeurs et des personnes qui les accompagnent. Fait intéressant et actuel, le combat entre Teofimo Lopez Jr et George Kambosos Jr a eu droit à son Purse Bid (nous y reviendrons plus tard).



QUAND IL Y A T’IL PURSE BID ?

Lorsqu’une des quatre fédérations de boxe (WBA, WBC, IBF et WBO ndlr) ordonne un combat entre un boxeur tenant d’un titre et son challenger, les deux hommes, ainsi que leur promotions respectives, doivent se mettre d’accord sur les termes du combats notamment sur le montant de la bourse totale qui sera partagé entre les deux camps. Cependant, il arrive dans certains cas qu’aucun accords ne parviennent à se faire. Cela a pour conséquence de redistribuer les droits du combats. Une offre de bourse (donc le Purse Bid) peut être faite par n’importe quel promoteur enregistré et ainsi acquérir les droits de promotion du combat. Un dépôt de 10% de la somme totale doit être versé par le promoteur afin de sécuriser son offre. En général, c’est la promotion d’un des deux boxeurs qui remporte l’offre de bourse mais il arrive qu’une tierce promotion remporte l’offre.


QUI TOUCHE QUOI ?

La formule permettant le partage de la bourse entre les deux boxeurs est établie par l’organisation qui ordonne le combat, mais la tendance veut que le champion touche un pourcentage plus important.


UN EXEMPLE CONCRET

Lorsque l’IBF ordonne le combat entre Lopez et son challenger Kambosos, Lopez et son promoteur Top Rank ne trouvent pas d’accord sur le montant de la bourse. Top Rank estimait que ce n’était pas un combat majeur pour Lopez et que la somme demandé par le boxeur n’était pas raisonnable. Les choses traînant en longueur et aucun accords ne se faisant, c’est alors qu’un Purse Bid fut ordonné.

C’est la société de promotion Triller qui remporta l’offre avec plus de 6M$, juste devant Eddie Hearn (Matchroom) et leur 3,5M$. Un dépôt de garantie de 1,2M$ fut attribué aux boxeurs, partagé de 65/35% en faveur de Lopez.


Par GANTS 2 BOXE

43 vues0 commentaire

Comments


bottom of page